Mail envoyé à Ariel Weil, Maire de Paris Centre

Monsieur Le Maire,

N’ayant pu avoir l’honneur d’être reçu pour échanger sur la situation qui nous a amené à créer notre Comité, nous avons eu une visio-conférence avec votre Directrice de Cabinet et ses collaboratrices.
Nous avons exposé notre différent quant à l’interdiction de circulation sur la rue de Rivoli et rues annexes ainsi que les répercussions engrangées. Nous avions déjà fait part de notre inquiétude à la Mairie de Paris quand les premiers changements du plan de circulation avaient été imposés dans le centre de Paris avant même la situation liée à la crise sanitaire.
Nous avons exprimé notre désarroi par le manque de concertation et donc, de considération, des commerces et acteurs économiques avant que vous n’imposiez toutes ces modifications qui ont un impact sur la vie de notre quartier et sur ces commerces.
Est-ce que vous entendez continuer à ignorer les forces vives de notre quartier, celles-là même qui ont créé l’image de ce quartier reconnue nationalement et internationalement et ce depuis plus de 35 années ?
Lors de notre visio-conférence, vos collaboratrices nous ont invité à que nous fassions des propositions sur la mobilité dans notre quartier mais (et c’est là le problème) dans le cadre actuel, c’est-à-dire avec maintien du plan de circulation que vous avez imposé !
Comme nous l’avons exprimé, nous ne sommes pas contre une évolution vers ce que vous appelez une « mobilité douce » mais cela ne peut être imposé tous les jours de la semaine et sur tous les grands axes vitaux du centre de Paris. Nous sommes bien évidement disposés à être reçus pour engager un dialogue, encore faut-il que nous puissions être reçus et, au moins, écoutés.
Nous subissons depuis plus de dix ans des contraintes que vous nous avez imposées malgré la manifestation de nos désaccords comme cela fut le cas pour le « Paris Respire » du dimanche, le dimanche sans voitures dans les 4 arrondissements du centre de Paris une fois par mois et surtout le dimanche sans voitures dans tout Paris.
Lors de notre visio-conférence, nous avons été amenés à évoquer le sujet de la rue du Temple, un exemple parmi tant d’autres. Nous vous rappelons que vous nous aviez présenté le projet de travaux de la RATP pour la création d’un accès au métro, au niveau de la rue de la Verrerie et ce en compagnie du représentant de la RATP. Ces travaux ont imposé la fermeture de la rue à la circulation. Le projet était bien clair et stipulait qu’après les travaux, la rue devait retrouver son aspect initial et être de nouveau ouverte à la circulation. Les travaux sont terminés depuis début décembre dernier mais nous avons constaté que la rue était toujours fermée et aménagée avec des barrières et des bacs végétalisés.
Votre Directrice de Cabinet nous a alors expliqué que la RATP devait finaliser des travaux et, suite à notre demande, nous a confirmé que la Mairie de Paris avait voté un arrêté municipal pour maintenir la rue en l’état en attente d’une concertation avec les commerces et riverains.
Outre que nous attendons avec impatience cette concertation, il aurait été souhaitable et respectable de l’organiser avant que vous ne preniez une décision unilatérale.
Nous nous sommes rapprochés des services de la RATP et quelle ne fut pas notre surprise d’apprendre que, pour eux, les travaux sont terminés et que c’est suite à votre demande qu’ils ont laissé la rue dans cet état contrairement au contrat initialement prévu.

Ces derniers jours quelle ne fut pas notre surprise quand nous avons découvert votre projet de modifier totalement la circulation sur la rue de la Verrerie et ce de la rue du Renard jusqu’à la rue de Moussy. (notre photo) Avec ce nouveau projet, vous strangulez un peu plus notre quartier et vous démontrez que vous n’avez que faire de l’avis des commerces du quartier. Nous avons compris que vous clôturez toute chance de dialogue et nous le regrettons.

Veuillez agréer Monsieur Le Maire, nos sincères salutations.
Patrick ABOUKRAT
Pour le Comité Marais Paris

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.